Published On: ven, mai 3rd, 2013

« ENFANTS de la Badiya »…Le sens d’un engagement.

Share This
Tags

IMGP0007 enfantsChaque jour,  des milliers de personnes rencontrent de grosses difficultés pour vivre, partout dans le monde. Ce n’est qu’avec le soutien d’autrui que ces hommes ont une chance de subsister. L’aide humanitaire est une des réponses à la détresse de toutes ces populations en souffrance. Elle permet de sauver des gens, de les aider à reconstruire leur existence et tente de leur redonner espoir en l’avenir.

L’aide humanitaire doit aussi satisfaire les besoins élémentaires des populations concernées, assurer l’éducation pour tous, c’est-à-dire permettre à tous d’accéder aux savoirs élémentaires, apprendre à lire, écrire et compter, réfléchir, favoriser l’autonomie financière des femmes et développer l’accès aux soins…pour tous. Cette aide humanitaire doit s’inscrire dans un contexte de développement durable, afin d’assurer la pérennité des actions entreprises.

Notre démarche personnelle va vers une large participation des populations au processus de soutien : « le bénéficiaire devient un partenaire ». L’aide est apportée sans aucune discrimination, et bien sûr, ne saurait être mise au service de convictions politiques ou religieuses.

Nous ne voulons pas imposer l ’assistance aux populations et pour cela, nous devons favoriser les échanges et les demandes participatives : aller à la rencontre des populations, impliquer les partenaires locaux, traiter avec les artisans et entreprises dans la mise en œuvre des projets, acheter le matériel sur place, afin de soutenir le développement de l’économie locale.

Une aide humanitaire durable, c’est un apport,  dont les effets s’inscrivent dans le long terme. Il ne s’agit pas d’assistance qui dure, mais plutôt d’un soutien qui sait évoluer, s’adapter et donner aux populations des conditions nécessaires au retour de leur autonomie. Cette réflexion prend tout son sens dans l’engagement qu’entend donner l’association humanitaire « ENFANTS DE LA BADIYA » à la conduite de ses projets.

L’ASSOCIATION HUMANITAIRE FRANCAISE « Enfants de la badiya » est constituée de nombreuses personnes bénévoles partageant les mêmes valeurs humaines, qui, selon leur situation personnelle donnent du temps, des « coups de mains » ponctuels ou réguliers, animent des expositions, des brocantes et salons, collectent des dons d’objets divers, des livres destinés à la revente, des dons de lunettes de vue, du matériel scolaire destiné aux enfants des écoles, etc….                                                                                                                   Elle a été créée en 2011, déclarée auprès des autorités départementales de la Côte d’Or et s’est engagée auprès des autorités Marocaines dans une convention de partenariat.

Elle est le fruit de rencontres et de liens qui se sont tissés depuis plusieurs années avec le Maroc et depuis quelques mois avec une communauté originaire de ce pays, rencontrée en France. Les sollicitations et demandes de soutiens de la part de populations locales, l’attachement de plusieurs personnes bénévoles pour les Marocains, gens accueillants et chaleureux et pour leur pays, leurs expériences de l’action humanitaire, les ont conduit à se regrouper au sein d’ « Enfants de la badiya ».

Notre souhait est d’engager des solidarités dans les domaines de l’éducation, de la santé, du développement à long terme, voilà, la forme de notre engagement auprès des plus fragiles, les enfants.

Nos projets sont développés au MAROC, dans la région d’EL’JADIDA, au profit d’élèves de collège et de leurs familles en difficultés, de jeunes enfants d’écoles maternelles, originaires des douars tout proches de cette ville côtière en limite de l’océan Atlantique, à une centaine de kilomètres au sud de Casablanca !

Pour nous, visiteurs, peu nombreux encore sur cette côte, la ville d’El’Jadida, (nom actuel de Mazagan), cité fortifiée, édifiée par les portugais, a été une découverte touristique, entre les remparts et la forteresse, une citerne gigantesque et une église, fruits de la rencontre entre cultures marocaine et européenne. La ville s’étend, aujourd’hui, bien au-delà de ce site historique.

Nous nous sommes rendus plusieurs fois sur place, et après de nombreuses rencontres, réunions de travail, de concertation avec des responsables d’établissements, les équipes enseignantes, les associations de parents d’élèves et les élèves de plusieurs niveaux, après avoir été reçu par les autorités locales que nous remercions pour leur accueil et leurs encouragements, nous avons déterminé les besoins de ces établissements et les actions à mener ensemble pour progresser…au long des années scolaires à venir……..Nous sommes convenus de nous rendre à El’Jadida 2 fois par an pour y effectuer des séjours  d’études, de suivi et de réalisation de nos projets, bien définis, à ce stade.

Nous vous proposons de vous tenir régulièrement informés de l’avancement de nos projets soutenus en France par différentes actions de financement, comme «  LA FETE DE PRINTEMPS » qui a eu lieu au CHATEAU de BARBIREY-SUR-OUCHE, en Côte d’Or, le 1er Mai dernier, comme nous vous l’avions annoncé, tout récemment. Malgré ce début de saison frais et humide, nombre de visiteurs nous ont rendu visite et ont participé par leurs achats de pains, brioches fabriqués sur place par un boulanger et ses mitrons, cuits au feu de bois dans l’authentique four à pain du château ou bien d’artisanat rapporté du Maroc, lors de notre dernière mission !

NOS COORDONNEES !

ASSOCIATION HUMANITAIRE « Enfants de la badiya »

Adresse internet : enfants.labadiya@orange.fr

Site internet : www.enfantsdelabadiya.com

                                                         By : Jacqueline Garnier.

 

 

     

 

«

About the Author

-

Displaying 1 Comments
Have Your Say

laissez un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>