Published On: sam, oct 21st, 2017

Al botola : 5ème journée : ASFAR-DHJ : 1-2

Share This
Tags

Par Abdelatif CHERRAF–charraf

« Le DHJ ANNONCE LA COULEUR »

Si j’étais le président du DHJ, je penserai à cette poignée de jeunes supporters du club fanion des Doukkala et je ferais en sorte qu’elle soit récompensée par une carte spéciale FAN DHJ ! Ces 20 jeunes sont omniprésents à l’intérieur comme à l’extérieur d’El-Jadida. Que se soit au stade Al Abdi ou aux autres terrains, complexes sportifs, à travers le royaume, cette poignée est là. Qu’il pleuve ou qu’il vente, ces jeunes fans du Diffaa Hassani Jadidi n’hésitent pas une seconde pour se rendre là où leur équipe chérie de toujours s’apprête à disputer ses rencontres de la Coupe de Trône ou de championnat. Cette race de supporters est issue, sans aucun doute, de ce chaleureux public de jadis. Du temps où les couleurs politiques n’avaient rien à voir avec le football. Où les dirigeants donnaient de leur poche pour subvenir aux besoins du club. Aujourd’hui les choses ont évoluée et c’est tant mieux pour tous ces footballeurs qui, assez souvent, bradent leurs études pour le football… Encore faudrait-il à tous ces jeunes footballeurs de réussir dans ce métier où l’ingratitude les attend au virage. Une blessure anodine, à l’entrainement comme au match, peut les mettre aout du circuit professionnel encore gérer par un esprit amateur ! Mais ne soyons pas pessimiste et rappelons qu’à l’instar des autres clubs de football de la Botola Elite « PRO », la FRMF ne ménage aucun effort pour faire avancer les choses d’une manière, peut-être, lente mais juridiquement sûr pour l’intérêt des joueurs voire des dirigeants. Et quant je titre « Le DHJ annonce la couleur » c’est dans ce sens puisque le centre de formation des jeunes footballeurs fonctionne à 100% et chemin faisant, ce centre permet à ses jeunes adeptes du ballon rond de joindre l’utile ; les études, à l’agréable ; le football… Ses fruits ; des jeunes espoirs comme l’international Chouaib El Maftoul et les autres qui arrivent, vont faire le bonheur de toutes les Terres des Doukkala, en général et celui du staff technique en particulier ! Et si aujourd’hui, le DHJ tourne bien, c’est d’abord, grâce au travail fourni par tous les responsables du Club DHJ, et l’incontournable sponsor OCP ! Ce dernier sera le premier réjoui à voir le club DHJ reconverti en société ! Le club sera autonome financièrement et dans la foulée, l’OCP pourrait faire le bonheur des autres clubs sportifs de la ville d’El-Jadida dont le ciel brille de mille feux suite à cette belle victoire sur l’ASFAR au Complexe Moulay Abdellah ! Cette victoire n’est pas un fruit du hasard mais d’un travail sérieux depuis le départ de Jamal Sellami et l’arrivée de Abderrahim Talib. Celui-ci est sur le chemin de la réussite car il est en diapasan avec tout l’environnement doukkali. Issu de Sidi Smail, il sait caresser dans le bon sens le poil de la bête doukkalie. Il s’agit de l’équipe de football qui s’avère au fil des matches, la panthère noire de ses antagonistes… Même surpris par ce but magistral de Mohamed El Fkih, un coup franc en pleine lucarne(51’), les poulains de Talib n’ont pas perdu du temps pour revenir sur la marque via Bilal Mégri, à peine 4 minutes après ! Devant une forêt de pieds, ce dernier, d’un tir bien placé, planta le but d’égalisation au grand bonheur des staffs, technique et médical, mais aussi de la poignée des fans jdidis, une vingtaine de jeunes qui faisaient du bruit comme les 500 supporters des militaires ! Au total et c’est triste de le dire, 520 spectateurs assistaient à cette belle affiche dont il faut oublier la première mi-temps où les deux équipes étaient en de ça de leur jeu ! La seconde période fut la meilleure où les efforts des visiteurs furent récompensés par le but fatidique de Hamid Ahaddad (91’) Ce garçon vaut de l’or car il ne marque que des buts en or pour le DHJ. N’est ce pas Ousman Diouf ! Toi qui est l’adjoint de Talib essayes de raisonner Tarek Astati et fais lui comprendre qu’un joueur « pro » n’a pas à discuter les décisions de l’entraineur quant il s’agit de la formation. Voilà ce bémol est à régler le plus vite possible car le DHJ court trois lièvres à la fois, la Botola, la Coupe de Trône et la ligue des champions d’Afrique.

About the Author

-

laissez un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>