Published On: mer, juil 5th, 2017

Le tourisme intérieur en vogue!

Share This
Tags

Par: ALBAYANE-_-

En ces temps d’été où les concitoyen(ne)s s’apprêtent à se rendre dans les contrées de prédilection, nous sommes contraints d’évoquer la problématique du tourisme intérieur. Après une année de travail pénible et languissant, les familles marocaines à petites et moyennes bourses s’ingénient à se permettre quelques jours loin de leurs domiciles. Les régions du pays, en particulier les cités côtières où on cherche fraîcheur et ressourcement, sont tellement tentantes que les visiteurs nationaux n’y renoncent jamais.

D’ordinaire, l’idée de voyage ne vient qu’à la dernière minute car, comme tout monde le sait. Rares sont les familles qui planifient leurs sorties bien à l’avance. Et puis, c’est la grande aventure qui n’en finit pas. Le calvaire du transport pour les non motorisés et les coups d’arnaque dans la plupart des hôtels. Les vacances, qui devraient donner à leurs auteurs repos et sérénité, tournent au vinaigre, avec les vilaines surprises qui accompagnent le parcours.

Cette situation dramatique dont souffre une bonne partie de nos citoyens interpelle le département de tutelle qui continue à tourner le dos au tourisme national, pourtant considéré comme la cheville ouvrière du secteur.

Des pays touristiques tels la France, l’Espagne ou encore la Turquie en font leur cheval de bataille, avec une valorisation certaine des sites d’attraction et de merveilles patrimoniales. Chez nous, de tout temps, on n’a pas daigné mettre en place des structures adéquates pour encourager et développer ce tourisme, aux côtés des réalisations de haut standing destinées à une catégorie touristique étrangère.

L’absence d’une stratégie du département du tourisme en faveur de cette catégorie nationale qui voyage de plus en plus assène un coup dur au secteur. D’autant plus que se contenter du tourisme étranger est souvent une erreur  puisque le tourisme à cette échelle est toujours sujet aux aléas de la conjoncture internationale et, partant, demeure constamment velléitaire. Un plan de développement du tourisme national est une priorité impérative qu’il faudrait prendre en compte et concrétiser. Des assises nationales consacrées uniquement à l’essor du tourisme interne permettraient, sans doute, un débat fructueux axé sur le civisme et la solidarité qui devraient constituer, à jamais, notre force de pointe.

En fait, pour une métropole agissante comme Agadir, il est loisible de conforter l’éventail des lits au niveau des infrastructures hôtelières destinées au tourisme interne qui, à lui seul, pourrait grossir davantage les flux touristiques escomptés, à l’instar des grandes destinations internationales. Des villes monstres comme Paris, avec ses sites de haute notoriété patrimoniale, s’attirent chaque année un volume de plus de 60 millions de visiteurs dont la plupart viennent des autres régions tricolores

About the Author

-

laissez un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>