Published On: dim, juil 2nd, 2017

Au Maroc, des voitures M rouge prêtes à tout faire

Share This
Tags

m  Au Maroc,les véhicules M rouge sont polyvalents : (Ils peuvent circuler même le dimanche et les jours fériés) :.Ils sont prêts à :

  • Transporter les enfants à l’école
  • Attendre leurs mamans  au bain
  • Aller à la boulangerie
  • Faire les commissions
  • Prendre parfois des sacs de ciment ou de barres de fer…

Alors messieurs les responsables, ceci ,c’est du laxisme. Un peu de sérieux.

Une récente étude statistique vient de démontrer que le Maroc dispose de plus de véhicules dite « d’Etat » que plusieurs pays riches, y compris les Etats-Unis.

En effet, le Parc automobile de l’Etat marocain compte pas moins de 115 000 véhicules « M rouge », dont 38 000 motos. Ces chiffres proviennent d’une étude statistique de la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL).

Ainsi, si on le compare avec d’autres pays de son envergure, le Maroc peut être considéré comme suréquipé en moyens de transport. Mieux encore, si le Maroc est comparé avec les grandes puissance du Monde, à l’instar des Etats-Unis, le Canada, l’Angleterre ou encore le Japon, on constate que ces derniers disposent de parcs automobile tout à fait modestes, avec respectivement 72 000, 26 000, 3 000 et 3 400.

Dilapidation du bien public

Certes le Maroc est considéré comme l’un des pays Africains dont le développement est un exemple à suivre .Cependant, certains secteurs de la gestion du bien public sont très mal gérés, voire anarchiques .Parmi ces secteurs, l’octroi des voitures de services à de hauts fonctionnaires .Ces voitures sans législation d’utilisation, dépassent le nombre des voitures des Etat Unis, de Canada ou de l’Angleterre .
Ces voitures sont utilisées dans des services qui n’ont aucun rapport avec la fonction du bénéficiaire. Les voitures M rouge au Maroc sont utilisées pour des missions polyvalentes, et les exemples de ces anomalies ne manquent pas.

Nous attirons l’attention du ministre des transports sur cet état des lieux où les deniers publics sont gaspillés d’une manière irresponsable .
Ces bénéficiaires de voitures de services doivent être considérés par les responsables comme faveur qu’il faut utiliser pour assurer la bonne marche du rouage de l’état et subvenir aux besoins du citoyen. On ne peut admettre dans un pays sensé être démocratique ce laisser aller qui interpelle tout citoyen épris de civisme et d’integrité.il faut couper court à ce genre d’agissement immoral en demandant aux agents de sureté nationale de vérifier le degré d’utilisation légale de ces voitures qui deviennent de plus en plus utilisées dans des services qui n’ont rien à voir avec les affaires de l’état.

Sans titre 1

 

 

 

 

 

About the Author

-

laissez un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>