Published On: ven, juin 2nd, 2017

Quand le président de la BCM perdit la vie sur la route d’El Jadida

Share This
Tags

ph

 Par Mustapha Jmahri (écrivain)

C’était encore le Protectorat français sur le Maroc quand le baron Horace Guérard, président de la Banque Commerciale du Maroc (BCM) et ami du résident général Lyautey, prit la décision de créer des agences de la banque à Tanger, Rabat et El Jadida. L’agence d’El Jadida se justifiait par la dynamique de la ville, de son port ouvert au commerce et également par sa proximité de Casablanca qui abritait le siège social de la banque. Le président Horace Guérard, personnalité connue en France, appartenait depuis de longues années au monde des affaires de l’Afrique du Nord. Il possédait des intérêts notamment en Tunisie et au Maroc où il était président du conseil d’administration de la Banque Commerciale, de la Société Agricole du Maroc et de l’Omnium Marocain (Société d’études et d’entreprises).

Ainsi fut créée l’agence d’El Jadida au début de l’année 1925 et la date de son inauguration par le président en personne fut fixée au 25 février 1925. Les personnalités officielles et les notables de la ville furent invités à la cérémonie. Mais l’homme propose et Dieu dispose. Le jour J, le baron prit la route de Casablanca vers El Jadida avec son chauffeur et ses accompagnateurs Félix Nataf, Santallier et Victor Berti l’ancien directeur général des foires du Protectorat marocain. Vers midi, après la sortie d’Azemmour, et juste à 9 kilomètres de l’arrivée, un accident fatal survint : le baron Horace Guérard et son chauffeur perdirent la vie sur le coup. Quant aux quatre autres voyageurs, ils subirent divers blessures et traumatismes.

Devant cette dramatique situation, les dirigeants de la BCM décidèrent d’annuler l’inauguration de l’agence qui n’aura lieu qu’une année plus tard, en 1926.

La dépouille du président fut transportée à Paris où eurent lieu ses obsèques le 27 février 1925 et, un peu plus tard, le samedi 7 mars 1925 en l’église Saint-Louis-d’Antin, rue Caumartin, une messe commémorative fut célébrée en souvenir du défunt.

 

jmahrim@yahoo.fr

 

About the Author

-

Displaying 1 Comments
Have Your Say
  1. mais El Jadida ne s’appelait-elle pas Mazagan ?

laissez un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>